↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

HitchcockGoHome!


... Yes you're dead !


(10/05/2005 - Drunk dog records - Folk post-rock - Genre : Autres)
Produit par

1- Blank / 2- Coward song / 3- How to stop it now / 4- Coward theme / 5- Night falls / 6- End of me / 7- Misty / 8- I'm not dead / 9- What have we done
Note de 5/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 2.5/5 pour cet album
"Le folk post-rock, vous connaissez ?"
Matt, le 01/05/2005
( mots)

A entendre "Blank", premier titre de cette première production des HGH!, on pourrait croire que le quintet grenoblois exilé à Paris navigue près du phare de Yann Tiersen, avec cet air folk au banjo et cette voix féminine anglophone plutôt mélancolique et lancinante. Et plus les minutes passent, plus cette impression s'estompe. D'abord par l'arrivée d'un choeur masculin et d'une trompette sur ce morceau puis définitivement ensuite par le reste de l'album.
La chanson du lâche ("Coward song") est d'ailleurs tout de suite plus en accord avec le style par lequel les HGH! se définissent eux-mêmes : folk post-rock. Si l'on a du mal à se représenter ce que peut bien être précisément le "post-rock", terme un peu insensé, retenons en revanche le folk et le rock (très posé) qui nous permettront de bien les cerner. Influencés par Nick Drake et autres dEUS, leur musique est toujours teintée de mélancolie et de noirceur, légèrement torturée. Pour ça, la pochette (inspirée de "La mort aux trousses" d'Hitchcock) ne les trahit pas et reste complètement fidèle à l'esprit global des HGH!.

Si l'on ne peut retirer au groupe la force de signer là un album sortant des sentiers battus, malgré quelques prédécesseurs prestigieux tels que GYBE!, Overhead ou encore The Misadventures of..., il s'avère parfois difficile d'apprécier certaines mélodies et constructions peu accrocheuses, mélodies certes toutes en progression mais rébarbatives. On dénombre également trop de passages fouillis, voire désagréables (en excluant les instants volontairement noisy), sans insister sur le chant en anglais généralement incompréhensible et à la limite de la justesse.
Mais prenons ...Yes you'e dead ! dans sa globalité en essayant d'occulter les points qui fâchent... L'ambiance est là, pesante, sombre, troublante. Une totale réussite de ce point de vue. Les adeptes des univers obscurs, un brin funèbres et tout en progression apprécieront sans doute.
A noter qu'il y a également différentes dispositions mentales et physiques à prendre en compte dans l'évaluation de cet album, comme pour la plupart des productions et groupes du genre. On est en effet certainement plus réceptif à la musique des HGH! bien au calme, le soir à la fraîche allongé sur un transat à regarder les étoiles, qu'en pleine journée ou en soirée entouré d'une trentaine d'amis bien joyeux... ...Yes you're dead ! (déjà, tout un programme) n'est donc pas de toutes circonstances mais est susceptible d'être estimé profondément différemment suivant l'heure et l'atmosphère d'écoute.

Finalement, les compositions restent tout de même hétérogènes en qualité, et c'est malheureusement ce que l'on retiendra avant tout. On a objectivement du mal à planer sur celles-ci aussi sincèrement que sur celles de leurs prédécesseurs cités plus haut, et on en arrive même au bout d'un certain temps à s'ennuyer. Musicalement pourtant, l'ensemble est loin d'être inintéressant en laissant la part belle aux guitares saturées ou non, et en faisant preuve d'un bon potentiel technique et d'une capacité mélodique à creuser.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également
Compte-rendu de concert