↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Incubus


A Crow Left To The Murder


(02/02/2004 - Epic - Funk métal - Genre : Hard / Métal)
Produit par

1- Megalomaniac / 2- A Crow Left Of The Murder / 3- Agoraphobia / 4- Talk Shows On Mute / 5- Beware! Criminal / 6- Sick, Sad, Little World / 7- Pistola / 8- Southern Girl / 9- Priceless / 10- Zee Deveel / 11- Made For Tv Movies / 12- Smile Lines / 13- Here In My Room / 14- Leech
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (26 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.5/5 pour cet album
"Un album à ne pas rater: les rockeurs et les métaleux se retrouvent dans Incubus"
Charly, le 11/02/2004
( mots)

Bon ok, j'avoue .... Avant d'écouter A Crow Left To The Murder, je ne connaissais Incubus que de nom .... J'ai décidé avec cet album de combler ce cruel manque et ma surprise fut des plus agréables.

Passons sur l'appelation métal ou rock alternatif, Incubus c'est du très bon rock avant tout. Je ne suis pas très fort pour mettre les groupes dans les cases mais sur cet album tout du moins, je ne pense pas qu'on puisse qualifier leur musique de métal.

Les petits gars d'Incubus ont le bon ton de commencer leur album par un décrassage agressif des enceintes et du caisson de basse avec "Megalomaniac", chanson très puissante qui nous met tout de suite dans l'ambiance. Là ce n'est plus le calme avant la tempête mais plutôt l'inverse.

Dans la continuité, "A Crow Left To The Murder" (oh c'est le titre de l'album aussi !) est aussi dans le même ton ... ralentissement et voix douce .... on prépare la batterie, le rythme devient haletant : les guitares électriques se déchaînent et la voix du chanteur s'élève ! C'est beau, en rythme et ce n'est encore que le début.

Un chanteur de rock avec une vraie voix ? Ca existe donc ? et oui, Brandon Boyd peut se vanter d'avoir un organe vocal des plus remarquables et c'est un plus tout à fait appréciable pour l'écoute.

L'album devient un peu plus doux par la suite et la voix du chanteur prend alors une vraie importance. Comme je l'ai dit, elle est excellente et parfaitement en rythme.

"Agoraphobia" est une de mes préférées de l'album par son refrain entrainant qui donne envie de danser ... le rock evidemment !

Ma préférée : "Here is my room" .... Elle commence par un solo de piano qui n'est pas sans rappeler le dernier album de Coldplay. C'est une balade triste qui serait tout à fait adaptée à la bande originale d'un film. Cette voix tourmentée et ce piano rendent cette chanson tout à fait atypique dans l'album mais elle est tellement belle qu'on ne peut s'empêcher de la considérer comme titre phare de celui-ci.

Les petits gars de Incubus ne se foutent pas de nous : une heure de musique et 14 titres tout aussi différents et intéressants les uns des autres, c'est un album complet qui passe de la balade douce à un déchainement électrique. Chaque musicien peut alors montrer son talent et le résultat est des plus réussis au final.

Heureux d'avoir comblé une carence musicale déplorable (et peut-être une des votres !), j'ai sûrement trouvé un album à écouter en boucle pour les mois à venir.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Incubus


If Not Now, When?


Critique d'album

Incubus


Morning View


Critique d'album

Incubus


S.C.I.E.N.C.E


Album de la semaine
À lire également