↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Dodoz


The Dodoz


(26/10/2009 - Discograph - - Genre : Rock)
Produit par

1- Middle of the Night / 2- Boyfriend in Oxford / 3- Do you like Boys ? / 4- Falling Toes / 5- Werewolf in Love / 6- Stanislas / 7- Strangers Blank ! / 8- Bet / 9- Twice / 10- Weapon / 11- Queen in a Tower
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (8 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Un album réussi de petits jeunes ébouriffés."
Laura, le 23/01/2010
( mots)

Les Dodoz viennent juste de sortir leur premier album. Et avec leur physique de jeunes gens à peine sortis du lycée, il serait facile de se méprendre, or, qu’on se le dise, les Dodoz ne sont pas nés de la première pluie. Pas celle du rock, en tout cas. Un titre sur une compilation CQFD, des concerts dans de grands festivals tels que Solidays, et des premières parties prestigieuses comme celles des Hoosiers, de Stereophonics ou encore des Babyshambles, ainsi que des milliers de fans sur Myspace, en France et aussi en Angleterre. Tout ça, alors que l’album n’était pas encore sorti. La classe, quoi. Voici donc enfin le CD tant attendu, qui justifiera ou non tout ce remue-ménage.

Les Dodoz, c’est trois garçons, une fille à frange, des guitares entre Stuck in the Sound et Arctic Monkeys, une voix agréable mais sans manières, et de l’énergie. Le cocktail pourrait passer inaperçu et pourtant, il détonne parmi tous ces groupes de jeunes qui tentent d’émerger. Entre le très agréable à écouter et le dansant, les pistes de l’album sont de sacrée bonne facture et dignes d’un groupe de vieux habitués. Il n’y a qu’à écouter "Werewolf in Love", dont tous les fans scandent le "Hey … ha !" depuis déjà bien longtemps, pour s’en rendre compte. Un fil de guitare remuant et une voix dynamique mais posée, à l’anglais parfait. Car en effet, comme beaucoup d’autres groupes français, les Dodoz ont décidé de chanter en anglais. Il faut dire qu’ils ont le style et le look qui suit, avec leur pop/rock inspiré britpop et leurs têtes ébouriffées plantées sur des slims serrés.

Plusieurs pistes de l’album possèdent une bipolarité cohérente (comme c’est moins le cas chez leurs amis Stuck in the Sound, dont la musique a cependant une indéniable parenté avec la leur) telle qu’il est possible à la fois de pogoter et de planer dessus ("Twice", "Stanislas", etc). Quoiqu’il en soit, toutes les pistes de l’album sont de qualité, avec une mention spéciale pour l’excellent "Bet" dont la guitare fera sans doute penser aux Arctic Monkeys.

En conclusion, voilà un nouveau groupe français inspiré outre-manche, qui s’en tire bien, et même très bien dans notre cas. Le premier album des Dodoz est une réussite, sans prétention ni fioritures, juste d'une qualité sobre très attachante. Les Dodoz ne révolutionne rien, ils ne sont même pas excentriques, ils n’ont pas de paroles anti-nationalistes et portent des T-Shirt propres, ils sont simplement excellent dans leur genre, et ça, ce n’est jamais de trop.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Groupe

The Dodoz


Critique d'album

The Dodoz


Forever I Can Purr


Album de la semaine
À lire également