↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Actualité

Hughes présente ses excuses pour ses accusations à l'encontre du Bataclan


Nicolas, le 12/03/2016

Des excuses qui surviennent suite aux propos tenus cette semaine à l'encontre du personnel de sécurité du Bataclan :

"Je demande humblement pardon au peuple de France, au personnel et à la sécurité du Bataclan, à mes fans, à ma famille et à mes amis ou à quiconque ayant pu être blessé ou offensé par les accusations absurdes que j'ai proférées lors de l'interview donnée à Fox Business Channel. L'idée d'avoir suggéré qu'une personne ou une autre affiliée au Bataclan ait pu jouer un rôle dans les événements du 13 novembreest sans fondements et injustifiée, et j'endosse leur entière responsabilité. Ils ne reflètent pas l'opinion des autres membres du groupe ni de quiconque affilié aux Eagles of Death Metal. J'ai honte à 100 %. Je dois endurer des cauchemars incessants et je m'efforce de suivre une thérapie pour essayer de donner un sens à cette tragédie et à toute cette horreur. Je ne suis plus moi-même depuis le 13 novembre. Je réalise que je ne mérite aucune excuse pour mes propos, mais pour ce que ça vaut : je suis sincèrement désolé d'avoir blessé, manqué de respect ou accusé qui que ce soit."


Source : Facebook
En savoir plus sur Eagles of Death Metal
 

A STATEMENT FROM JESSE HUGHES:

Posted by Eagles Of Death Metal on Friday, March 11, 2016
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

VOLA


Witness


"

Il leur aura fallu le temps, mais on peut désormais l’affirmer sans fard : sur son troisième album, Vola a trouvé tout à la fois son style et sa force de composition. Si les danois avaient su jusqu’ici faire preuve d’éclectisme et d’ouverture d’esprit dans leur metal progressif à accointances électro-djent, on ne les avait encore jamais vus aussi robustes que sur ce Witness qui jette un très gros pavé dans la mare du milieu, au point désormais d’éclabousser à grosses gouttes les cadors du genre, TesseracT en tête. Carrément.

"
À lire également