↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Actualité

Les sorties de la semaine : 16 avril 2021


Mathieu, le 16/04/2021

Troisième vendredi du mois et six nouveaux albums sélectionnés pour vous aujourd'hui ! Six albums d'une grande diversité qui vous permettront à coup sûr de trouver satisfaction avant d'entamer tranquillement ce troisième week-end de confinement national.

Grand retour des Greta Van Fleet en ce jour, qui ressortent les armes avec The Battle at Garden's Gate, leur second long format.

Un chiffre rond pour les Offspring en ce vendredi qui signent de leur côté leur dixième production studio avec Let The Bad Times Roll.

Amateur de sonorités un peu plus lourdes ? Vous trouverez votre compte avec Monuments, cinquième album des islandais de Vintage Caravan. Si vous jouez par contre dans la cours de l'indie rock, les Born Ruffians sauront vous accompagner avec PULP, leur nouvelle galette. Sachez également que Sharon van Etten célèbre aujourd'hui les 10 ans de Epic, son premier disque, tout en nous proposant un disque de reprises associé : Epic Ten

Enfin, Sir Paul McCartney nous livre une version retravaillée de son dernier opus en date, III, entouré de toute une flopée d'invités de marque. 

Sur ce, le rédaction vous souhaite un excellent week-end, empli de découvertes musicales.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également
Compte-rendu de concert