↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Archive


The False Foundation


(07/10/2016 - Dangervisit Records - Trip hop / progressif - Genre : Rock)
Produit par Archive, Jérome Devoise

1- Blue Faces / 2- Driving in Nails / 3- The Pull Out / 4- The False Foundation / 5- Bright Lights / 6- A Thousand Thoughts / 7- Splinters / 8- Sell Out / 9- Stay Tribal / 10- The Weight of the World
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (3 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Avis de première écoute
Note de 3/5
Anxiogène, électronique, noir : voilà comment résumer ce nouvel opus d'Archive. Les anglais poussent leur album précédent dans ses retranchements. L'objet intrigue néanmoins, donnant envie de s'y plonger davantage.
Avis de première écoute
Note de 3/5
Plus sombre et calme que son prédécesseur, The False Foundation est une belle oeuvre qui comporte quelques petites perles. On mentionnera notamment le morceau titre aux allures électro-pop, ou encore "Splinters". Cependant, on n'atteindra à aucun moment la profondeur d'un "Lights" ou d'un "Controlling Crowds". Dommage. Peut-être au prochain ?
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Archive


Restriction


Critique d'album

Archive


Axiom


Album de la semaine

VOLA


Witness


"

Il leur aura fallu le temps, mais on peut désormais l’affirmer sans fard : sur son troisième album, Vola a trouvé tout à la fois son style et sa force de composition. Si les danois avaient su jusqu’ici faire preuve d’éclectisme et d’ouverture d’esprit dans leur metal progressif à accointances électro-djent, on ne les avait encore jamais vus aussi robustes que sur ce Witness qui jette un très gros pavé dans la mare du milieu, au point désormais d’éclabousser à grosses gouttes les cadors du genre, TesseracT en tête. Carrément.

"
À lire également