↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Coldplay


Viva la Vida


(16/06/2008 - Parlophone - Pop rock anglaise - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Life In Technicolor / 2- Cemeteries Of London / 3- Lost ! / 4- 42 / 5- Lovers In Japan/Reign Of Love / 6- Yes / 7- Viva La Vida / 8- Violet Hill / 9- Strawberry Swing / 10- Death And All His Friends
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (96 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 2.5/5 pour cet album
"Après X&Y, Coldplay sort un Viva la Vida déroutant..."
Laura, le 11/08/2008
( mots)

Avec trois premiers albums excellents, les londoniens de Coldplay se sont peu à peu imposés comme une référence du pop/rock british. Leur quatrième album était donc attendu au tournant. Comment donner un frère à X&Y sans pondre un jumeau ou un alien ?

Avec Viva la Vida, Coldplay sort l’artillerie lourde. L’habit ne fait pas le moine, on le sait bien, mais impossible de rester de marbre devant sa pochette bariolée. Rien à voir avec l’efficace simplicité des pochettes des précédents opus. Mais soit, c’est l’intérieur qui nous intéresse.

Le disque s’ouvre sur une piste instrumentale assez sympathique, puis embraye sur "Cemeteries of London", l’une des meilleures pistes de l’album. Claquements de mains et "lalalala" se mêlent habilement avec la voix de Chris Martin, qui nous fait voyager à travers un Londres mystique.
Et là, ça se gâte un peu. Le reste de l’album est inégal, et nous laisse perplexe. Coldplay aurait-il laissé sa simplicité si caractéristique au placard ? "Lost !", sur laquelle s’est invité un orgue, est inécoutable, tandis que "Lovers in Japan/Reign of Love" fait un peu figure d’hymne à la révolution qui se laisse entendre. Avec "Yes" et "Violet Hill", on croirait presque retrouver le Coldplay d’antant.
Néanmoins, "Viva la Vida" ternit un peu le tableau. Cacophonie de violons en pagaille, la chanson n’est pas désagréable à écouter. Mais une fois seulement, car au bout de trois écoutes, la crise d’epilepsie guette.

Finalement, on déplorera l’absence d’une bonne ballade à la "Trouble", et on regrettera de ne pas retrouver l’univers planant des précedents albums. Mais Viva la Vida n’est pas un mauvais CD. C’est peut-être un mauvais Coldplay, mais certaines pistes comme "Violet Hill" et "42" valent le coup. On resortira de Viva la Vida sûrement un peu déçu, et beaucoup s’en tiendront à leur vieux Parachutes avec nostalgie.

Si vous aimez Viva la Vida, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Nov. 2019
22
Sortie d'album

Coldplay


Everyday Life


Studio
Critique d'album

Coldplay


Ghost Stories


Critique d'album

Coldplay


Mylo Xyloto


Critique d'album

Coldplay


X and Y


Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également