↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Jonathan Richman


Ishkode! Ishkode!


(08/02/2016 - Blue Arrow Records - - Genre : Pop Rock)
Produit par Blue Arrow Records

1- Whoa! How Different We All Are! / 2- Ishkode! Ishkode! / 3- Wait! Wait! / 4- O Sun! / 5- Without The Heart For Chaperone / 6- 'A Nnammurata Mia / 7- Let Me Do This Right! / 8- But Then Ego Went Away / 9- Outside O'Duffy's / 10- Longtemps / 11- Mother I Give You My Soul Call
Note de 5/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Un seizième album convainquant pour Jonathan Richman"
Léa, le 11/07/2016
( mots)

Richman est typiquement de ces personnes avec qui on aurait envie de passer une soirée au coin du feu, à l’écouter chanter et s’imprégner de son lyrisme à l’infini. Communicative et chaleureuse, sa musique a marqué son époque et inspiré des artistes comme Bowie, voir des genres. Pas de punk sans les débuts de Jonathan Richman avec les Modern Lovers. Les chansons de Richman paraissent avoir été composées d’un seul trait, comme si écrire était un geste des plus naturel. Ce sont des monuments discrets : sobres et modestes, leur minimalisme folk est mis au service d’une écriture intemporelle. Le tout réside dans l’émotion et la générosité de sa voix elle même chargée de profondeur et de mélancolie. 


L’ouverture sur "Whoa ! How Different We All Are !" donne le ton introspectif de l’album. Après le lancinant "Ishkode ! Ishkode !", "Oh Sun !" est une incantation au soleil hispanisante dont la thématique n’est pas sans évoquer les effusions psychées des Doors. Richman est d’ailleurs un parolier doué qui rappelle sous certains aspects Jim Morrison pour le côté rêveur/aventurier/poète, sans la drogue. On pourrait reprocher à Richman de faire constamment la même chose. Il n’a jamais vraiment essayé de changer de style, même s’il s’est peu à peu éloigné de ses débuts rock’n’roll. Cela ne l’empêche pas d’être inventif et d’étayer ses horizons musicaux : dans Ishkode ! Ishkode !, il mélange les influences jazz (via les rythmes de percussions et l’utilisation de la contrebasse) les sonorités  cubaines ("Wait ! Wait !") et indiennes ("Mother I Give You My Soul"). Jonglant entre l’anglais et l’italien ("'A Nnammurata Mia"), l’espagnol et le français ("Longtemps"), l’album reste cependant cohérent. Chez l’ancien leader des Modern Lovers,  il y a toujours ce je-ne-sais-quoi spontanément enfantin et enjoué qui nous fait oublier que, malgré tout, il a 65 ans. Pas évident de vieillir, encore moins quand on a été une rock star. Ca n’a surtout pas l’air donné de rester à l’aise avec sa musique. "But then ego went away" témoigne d’une maturité assumée. Richman est confiant,  réfléchi et se consacre uniquement à ce qu’il aime faire : de la musique qui lui ressemble. Ishkode ! Ishkode ! a l’air d’agir comme une catharsis sur son auteur, là où la réflexivité et la connaissance de soi sont les ingrédients clés pour un album bien mené.


Ishkode! Ishkode! est une réussite totale, même s’il n’atteint pas des sommets dès la première écoute. Il est de ces disques qui se bonifient à mesure qu’on revient dessus et auxquels on s’attache. Tout pourrait se résumer en ces quelques mots : « (Love, love) Let me do this right ». Richman semble mettre autant de lui même dans ses chansons que dans une histoire d’amour juvénile. C’est vrai, on s’interroge souvent sur ce qui fait la valeur ajoutée de ce qu’on écoute. Il y a peu de personnes qui habitent de cette façon leur musique. La personnalité de Jonathan déborde complètement sur l’ensemble, c’est profond et intime. Richman est seul dans sa catégorie, et c’est là où on reconnaît les grands songwritters.


 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également