↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Karpatt


Dans d'beaux draps


(24/04/2006 - Autoprod / L'autre distribution - Jazz manouche mais pas que - Genre : Autres)
Produit par

1- Le Bar Du Silence / 2- Des Idées / 3- Militant / 4- Sous La Fenêtre / 5- Histoire De Famille / 6- Les Canards En Plastique / 7- La Shampouineuse / 8- Le Fil / 9- Melissande / 10- Le Chat De L'Aiguille / 11- Les Vieilles / 12- Fan De Maman / 13- Lino / 14- La Mouche / 15- Dans La Rue Du Jardin Des Hespérides
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (16 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Un regard tendre sur le monde, de la musique bigarrée, un chouette mélange."
Hélène, le 11/06/2006
( mots)

Découvert par hasard, Karpatt est un vrai coup de cœur. A vrai dire, le groupe avait tout pour me plaire : une musique aux influences multiples, des textes tendres et ironiques dressant des portraits ciselés de personnages romanesques, un univers flamboyant. Mais commençons par le commencement.

Karpatt est un trio parisien, on y trouve donc 3 musiciens : Fred au chant et à la guitare (ouais comme chez les Ogres, mais c'est pas le même), Hervé à la contrebasse et Gaétan à la guitare aussi, car 2 c'est mieux. Mais nos compères ne se limitent pas à leurs instruments respectifs, ils insèrent banjo et harmonica, comme dans la chanson paillarde "Mélisande", mandoline et percus, accordéon merveilleux dans "Lino" et d'autres dont un instrument au nom inconnu pour moi, que j'appellerais pour l'occasion le carillon de bébé, comme dans "Sous la fenêtre", ce petit son mélancolique émouvant. (Celui qui me donne le nom de cet instrument pour étoffer un peu mon vocabulaire gagne un calendrier des rédacteurs d'AR nus). A y bien écouter ça ressemble un peu à un xylophone. Cette diversité d'instruments reflète les influences multiples de leur musiques, flamenco, jazz manouche, valse et guinguette, comptine et jeux sur les mots. Avec ma tendance à trouver des ressemblances entre tout le monde, j'y vois du Bourvil (pour l'univers) et du Renaud (la fin des phrases) dans "La shampouineuse", de l'As de Trêfle dans "La mouche", du Semtazone pour "Militant" et du La Rue Ketanou dans "Des idées".
Autant dire que les musiciens offrent une prestation magique et que Fredo sait chanter et adapter son chant à l'univers des morceaux.
L'univers de Karpatt est constitué de portraits décalés : un patron de café renfermé, "Le Bar du Silence", une famille de femmes castratrices, "Histoire de famille", des vieilles aux enterrements, "Les vieilles" ou un magouilleur magnifique, "Lino"; de chansons d'amour inachevées ("Sous la fenêtre", "La shampouineuse", "Le jardin des Hespérides") ou originelles "Fan de maman". Et puis il y a aussi des chansons plus dans le style comptine à chanter: "Des idées", "Le chat de l'aiguille". Dans toutes, le groupe pose un regard tendre à l'humour un peu vache sur l'univers qui nous entoure. Les 2 dernières sont des live, et l'ambiance qu'on y entend donne envie de les voir sur scène; en attendant, j'vais danser dans mon appart.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également