↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Lynyrd Skynyrd


Vicious Cycle


(20/05/2003 - Sanctuary - Rock sudiste - Genre : Rock)
Produit par Ben Fowler

1- That's How I Like It / 2- Pick 'em Up / 3- Dead Man Walkin' / 4- The Way / 5- Red White and Blue / 6- Sweet Mama / 7- All Funked Up / 8- Hell or Heaven / 9- Mad Hatter / 10- Rockin' Little Town / 11- Crawl / 12- Jake / 13- Life's Lessons / 14- Lucky Man / 15- Gimme Back My Bullets
Note de /5
Vous aussi, notez cet album ! (0 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Le cycle - vicieux - de la vie"
François, le 06/05/2022
( mots)

Parmi tous les reproches qu’on a pu faire à la reformation de Lynyrd Skynyrd depuis la fin des années 1980, celui de l’absence de membres originaux ou le manque d"une présence substantielle de ceux-ci reviennent régulièrement. Précisons d’abord que ce n’est pas un enjeu exclusif aux pontes du Southern-rock, puisque nombreux sont les groupes des 1960’s ou des 1970’s qui ne comportent que très peu voire aucun membre d’origine. Pour ce qui est de Lynyrd Skynyrd, on ne pourra pas reprocher aux victimes de l’accident aérien de n’être plus de la partie, mais il est vrai que les choses commencent à se gâter de ce point de vue avec Vicious Cycle, marqué par la mort du bassiste Leon Wilkeson (tout de même présent sur deux titres) remplacé par Ean Evans. Demeurent Gary Rossington (guitare) et Billy Powell (claviers), et tout de même, les membres actifs désormais stabilisés qui sont issu du reste de la scène sudiste historique : Rickey Medlocke (de Blackfoot, qui avait fait partie du combo au début des 1970’s), Hughie Thomasson (des Outlaws) sans parler de Johnny Van Zant qui est de la famille. 


De toute façon, l’argument tient plus de la posture que de l’attitude mélomane, et s’arrêter sur ce point évite surtout de profiter d’albums classieux comme Vicious Cycle. Qui pour résister à "The Way", un titre qui fleure bon la traversée du désert, un peu emphatique dans son mélange de folk, d’orchestration et de riff à la Outlaws ? Qui pour ne pas plier l’échine face à l’artillerie lourde de "All Funked Up" ? Comment ne pas apprécier "That’s How I Like It" qui mêle intro cajun et hard-rock sudiste moderne (presque à la Ted Nugent), "Dead Man Walkin’" aux touches de country et de blues, "Jake" qui déborde de groove ?


Alors certes, il y a du remplissage et du moins inspiré. Assez dubitatif à l’écoute de Street Survivors, on goûte moins aux cuivres envahissant de "Pick Em Up", "Rockin’ Little Town" ou "Sweet Mama", des morceaux finalement honorables mais un peu trop calibrés par ailleurs. De même, la ballade patriotique "Red White & Blue" aurait pu éviter certains clichés chauvins – de toute façon, depuis les années 1990, Lynyrd Skynyrd ne brille guère pour ses ballades à la praline plus ou moins élaborée ("Hell or Heaven", au refrain prenant qui la rend acceptable, ou le "Life’s Lesson"/ "Lucky Man"qui n’est pas la plus heureuse des fins dans tous les sens du terme). Ce n’était pas la peine d’en faire trop pourtant (écoutez le refrain de "Crawl", aussi évitable qu’il est caricatural), mais ça fait aussi partie du charme du genre …


Le seul cercle vicieux est celui du cycle de la vie qui n’a pas été particulièrement tendre avec les Floridiens, pour le reste, on préfère des albums de ce calibre qu’un simple Tribute-Band en tournée permanente, ce qu’ils peuvent être en concert au regard des setlists (mais ils sont loin d’être l’exception) et qu’ils finirent hélas par devenir dans les 2010’s.


A écouter : "The Way", "All Funked Up", "Dead Man Walkin’"

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Lynyrd Skynyrd


God and Guns


Critique d'album

Lynyrd Skynyrd


Edge of Forever


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également