↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Chronique Livre

Fugues - Lewis Shiner


"Et si les grands disques inachevés pouvaient renaître? "
Guillaume, le 21/04/2020
( mots)

Tous les fans de groupes ou d’artistes disparus se sont forcément posés la question : et s’ils avaient vécus? Et s’ils avaient continué? Combien de disques extraordinaires nous auraient livré Hendrix, les Beatles, les Doors et autres?

Dans Fugues, Lewis Shiner a exploré cette question passionnante mais nécessairement décevante dans la vie réelle car on ne réécrit pas l’histoire. Heureusement en littérature tout est permis. 

Le roman nous transporte dans le sud des Etats-Unis dans les années 80, à la rencontre de Ray Shackleford, réparateur de hi-fi. 

Notre héros rêvait de musique mais n’avait jamais persévéré comme musicien, le destin a fait le reste. Désormais ses journées s’écoulent entre bières, rêvasseries, routine de couple et doses homéopathiques de travail, il passe le temps à écouter encore et encore les grands classiques du rock en songeant aux disques mythiques inachevés. 

Un jour de divagation alcoolisée, alors qu’il teste l’enregistrement sur un vieux magnétophone il réalise qu’il a terminé le projet Get Back des Beatles pour de vrai rien qu’en y pensant. Et que la musique telle qu’il l’a projetée est bel et bien imprimée sur la bande. Son existence bascule.

Evidemment le roman noue son intrigue autour de la musique mais explore la vie du personnage bien au delà. Ainsi, affrontant le deuil d’un père qu’il détestait et délaissant progressivement sa femme, Ray balance entre parfaite vie fantasmée avec ses idoles et vie réelle à problèmes.

Et pourtant, alors que l’on pourrait simplement se contenter de conclure que Ray hallucine, qu’une maladie mentale l’a saisi, l’auteur nous berce entre réalité et fiction, disséminant les indices contradictoires. Autant Ray ne change pas l’histoire, autant les disques qu’il réalise et l’argent qu’il reçoit sont réels. Cet anti-héros qui semblait spectateur de son inexistence tente de reprendre le contrôle de sa vie grâce à ce don qui lui est subitement apparu. 

Cette irruption surnaturelle lui apporte un sentiment de clarté, mais fera-t-il pour autant les bons choix? Fera-t-il la paix avec son père et va-t-il s’épanouir en amour?

Si vous aviez une passion et que vous pensiez vouloir y consacrer votre vie, Fugues vous confirmera que vivre passionnément ne résout pas tous les problèmes. Que l’important reste sa quête personnelle.

Avec son mélange d’uchronie et de fantastique, mettant en scène ou faisant revivre les héros du rock, Shiner a conçu un roman taillé sur mesure pour les mélomanes qui ont toujours voulu répondre à la question du "et si" et qui ont toujours eu un peu de mal à revenir à la réalité.

L'occasion également de se remettre dans les oreilles une playlist de chefs d'oeuvre et de morceaux oubliés de grande classe à découvrir ou à redécouvrir au fil du livre.

A mettre dans toutes les mains.

Prix World Fantasy 1994

Editions Denoël - 11 octobre 2000 - 416 pages.

Commentaires
MaximeL, le 22/04/2020 à 15:37
J'adore l'idée, je l'ajoute à ma longue liste de livres, merci Guillaume.
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Mark Lanegan


Straight Songs Of Sorrow


"

A peine 7 mois après la sortie de l’excellent Somebody's knocking , revoilà déjà un nouvel album de Mark Lanegan, Straight songs of sorrow . Si les fidèles du vieux loup américain sont habitués à la régularité stakhanoviste de ses sorties, ce douzième disque solo (le sixième en 8 ans) revêt un caractère particulier, car il parait conjointement à son autobiographie, sortie aux Etats-Unis sous le nom de "Sing Backwards and Weep".

"
À lire également