↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Chronique Livre

SYSTEM OF A DOWN - Apocalypse Hollywood


Auteur: Ben Myers


350 pages (pas de photo)


36€

"L'histoire d'un groupe metal singulier."
Rudy, le 18/08/2020
( mots)

Ben Myers est un journaliste anglais devenu fan des System of a Down au gré des nombreuses interviews qu'il a pu faire des Californiens.

Il introduit l'histoire du groupe par celle de l'Arménie, dont les quatre membres sont originaires. Ainsi l'on comprend mieux l'engagement du leader Serj Tankian, dans des textes comme 'Bring Your Own Bombs', quand on sait qu'il a eu le temps d'entendre des bombes passer au-dessus de sa maison de Beyrouth, où sa famille a fait étape, avant de s'installer à Los Angeles, quand il a huit ans. L'étudiant en marketing ne découvre les Beatles qu'à la vingtaine et le reste du rock encore plus tard. Il créera sa propre boîte de logiciels de comptabilité pour des bijouteries (les premières répètes du groupe auront lieu dans les locaux, une fois la journée de Serj, l'entrepreneur, terminée.)

Le livre regorge d'anecdotes, notamment celle de John (batterie) qui, à quatre ans, echappa de peu à une balle dans sa chambre au Liban (ce qui précipitera le départ de la famille vers les USA). Mais au niveau des petites histoires, c'est Shavo qui tient la corde: il est par exemple, encore mineur, invité par Nikki Sixx de Mötley Crüe à assister au tournage du clip de 'Girls, Girls, Girls' car il habite en face du club. Le même Shavo apparait plus tard aux côtés de Schwarzi dans le clip de 'Big Gun' pour AC/DC. Puis la banque dans laquelle il tient une caisse se fait braquer... Ou encore l'histoire du clip de ''Chop Suey', qui a été tourné devant l'hôtel où le jeune Shavo a vu une femme de petite vertue en pleine action alors qu'il était encore gamin...

Les racines du quatuor et sa culture atypique (seul Daron est depuis jeune fan de metal) sont bien représentées, ce qui permet à Myers d'éclaircir les thèmes des chansons qu'il décrypte pour chaque album. Il dissèque aussi les artworks de ceux-ci, révélant encore la profondeur de l'engagement du groupe.

Une seule phrase nous fait sursauter: alors que John le batteur déclare qu'il adore les enfants (il a brièvement travaillé avec eux) l'auteur ajoute: "dit-il, suggérant aussi une sensibilité qui n'est généralement pas associée à un percussionniste." Euh oui !?!?!?!?

Passons, l'auteur n'hésite pas à donner son avis, parfois négatif, sur les chansons du groupe et la lecture de cette biographie complète ravira les fans du groupe.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine
À lire également