↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Compte-rendu de concert

Placebo


Date : 03/10/2006
Salle : Bercy (Paris)
Première partie : Emilie Simon
Alice, le 15/10/2006
( mots)
Après de nombreux passages dans les festivals de cet été (Foire aux vins de Colmar, les vieilles charrues, les Arènes de Nïmes, etc) et un Bercy rapidement complet, le groupe Placebo, en tournée en France pour quelques dates, a rajouté un Bercy supplémentaire à sa liste de concerts. Il faut bien dire que le showcase donné à la sortie de Meds en mars dernier présageait déjà un très bon concert. Le premier en date, celui de Lille, a malheureusement dû être annulé puisque Molko a été hospitalisé d'urgence pour une grave angine, mais heureusement pour nous, il était bien là en chair et en os pour les deux concerts parisiens. En première première partie (parce que oui, nous avons eu le droit à deux premières parties), c'est le groupe suédois United qui s'est chargé de commencer le concert, un groupe qui avait déjà joué avec Placebo lors de leur tournée en 2003 (Stefan a d'ailleurs remixé leur chanson "Kinship" sur l'album Slick). Puis, changement de décor avec l'arrivée sur scène d'Emilie Simon, très souriante, vêtue d'un joli tutu : un show très étonnant, remplit de sons de basse, violoncelle, sons électros, et percussion. Une très belle mise en jambe. Puis le véritable show commence : la scène est entourée d'écrans géants, les spots plein les yeux, le groupe entre sur scène et ouvre le concert avec "Infra Red" (le dernier single en date) puis enchaîne quatre autres morceaux du dernier album ("Meds", "Because I want you", "Drag", "Space Monkey"). Petit retour en arrière avec le très beau "Sleeping with ghosts", tiré de l'album éponyme, et également le très sombre "I know" du premier album du groupe. Passage obligatoire par les morceaux les plus célèbres, entre "Every me and every you", "Special K", "The bitter end", le public n'a pas le temps de se reposer ! Un concert des plus agréables, notamment pendant "Without you I'm nothing", véritable coup de grâce. Le groupe quitte la scène avec "Twenty years", chanson inédite qui figure sur le best-of Once more with feelings. Au final, beaucoup de morceaux du dernier album, peut-être une petite déception pour premiers fans : en effet, pas de "Plasticine", ni de "Pure morning", il faudra se contenter de l'excellent "Bionic", et d'un concert d'une heure et demi seulement, sans rappel, certainement dû à l'état de santé de Molko.
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également