↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Terre-Neuvas 2007


"Rendez vous incontournable en pleine effervescence, le festival des Terre-Neuvas accueille depuis 1998, dans un état d’esprit d’échanges et de convivialité, un nombre toujours croissant de festivaliers (130 000 spectateurs en 2006). Lieu atypique au beau milieu de la campagne bretonne, siégeant à Bobital, charmante petite bourgade des côtes d’Armor, dont la tranquillité est altéré durant trois jours par le déploiement surréaliste de scènes magistrales, individus en tous genres, artistes variés, et vibrations frénétiques. Organisé chaque année durant le premier week-end de juillet et concurrent directe des Vieilles Charrues, le festival des Terre-Neuvas tire sa popularité par les nombreux artistes qu’il accueille et la diversité musicale qu’il propose. Second événement de France l’an passé dans sa catégorie, il surpasse les Eurockéennes et égale en notoriété des manifestations tel que Solidays ou encore Dour en belgique. Durant les précédentes éditions du festival, on peut dénoter des prestations diversifiés à travers : Indochine, The Dandy Warhols, Hubert Felix Thiefaine, Elmer Food Beat, Chuck Berry, Trust, Jean Louis Aubert, Mickey 3D, Dionysos, Ska-P, Louise Attaque, Gerald De Palmas, Scorpions, Mass Hysteria, Les Ogres de Barback, Les Wampas, Les Tetes Raides, Aston Villa, Mc Solaar, Axel Bauer, Claude Nougaro, Tri Yann, Matmatah… et de nombreux autres. Pour cette dixième édition, le festival ouvre ses portes les 6, 7 et 8 Juillet et offre une programmation de choix pour fêter sa première décennie d’existence. Découvertes et enthousiasme sont au rendez vous, les guitares sont branchées, les amplis raisonnent, le public est en ébullition… Alors, Let’s go ! "
FJ, le 14/07/2007
Rendez vous incontournable en pleine effervescence, le festival des Terre-Neuvas accueille depuis 1998, dans un état d’esprit d’échanges et de convivialité, un nombre toujours croissant de festivaliers (130 000 spectateurs en 2006). Lieu atypique au beau milieu de la campagne bretonne, siégeant à Bobital, charmante petite bourgade des côtes d’Armor, dont la tranquillité est altéré durant trois jours par le déploiement surréaliste de scènes magistrales, individus en tous genres, artistes variés, et vibrations frénétiques. Organisé chaque année durant le premier week-end de juillet et concurrent directe des Vieilles Charrues, le festival des Terre-Neuvas tire sa popularité par les nombreux artistes qu’il accueille et la diversité musicale qu’il propose. Second événement de France l’an passé dans sa catégorie, il surpasse les Eurockéennes et égale en notoriété des manifestations tel que Solidays ou encore Dour en belgique. Durant les précédentes éditions du festival, on peut dénoter des prestations diversifiés à travers : Indochine, The Dandy Warhols, Hubert Felix Thiefaine, Elmer Food Beat, Chuck Berry, Trust, Jean Louis Aubert, Mickey 3D, Dionysos, Ska-P, Louise Attaque, Gerald De Palmas, Scorpions, Mass Hysteria, Les Ogres de Barback, Les Wampas, Les Tetes Raides, Aston Villa, Mc Solaar, Axel Bauer, Claude Nougaro, Tri Yann, Matmatah… et de nombreux autres. Pour cette dixième édition, le festival ouvre ses portes les 6, 7 et 8 Juillet et offre une programmation de choix pour fêter sa première décennie d’existence. Découvertes et enthousiasme sont au rendez vous, les guitares sont branchées, les amplis raisonnent, le public est en ébullition… Alors, Let’s go !
En savoir plus sur Marilyn Manson, Placebo, Status Quo
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également