↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

La série d'été Albumrock : #43 Red Hot Chili Peppers


Diego, le 22/08/2022

Pour occuper votre été, Albumrock vous offre cette année une série au principe assez simple : un rédacteur vous propose de découvrir ou de réviser un groupe plus ou moins culte en dix titres. Vous aurez droit à une sélection représentative qui vise à mettre en avant des morceaux pour leur place dans le répertoire du groupe, sans toutefois renoncer à la subjectivité avec des choix parfois plus inattendus. Aujourd’hui, une sélection totalement subjective dans la discographie d'un groupe aussi majeur que clivant : les Red Hot Chili Peppers.

 

10 - "Behind the Sun", The Uplift Mofo Party Plan, 1987. On se la joue old school avec a meilleure chanson du troisième album des Red Hot. L'influence de George Clinton est encore extrêmement présente, mais le groupe trouve ici un ton juste, qu'il s'agisse de la guitare flamboyante de Slovak, de la session rythmique sobre et pourtant bien présente (les breaks de basse glissants de Flea sont dantesques) ou encore de la mélodie d'un Anthony Kiedis pré-autotune.

 

9 - "My Lovely Man", Blood Sugar Sex Magik, 1991. Dédiée au regretté Hillel Slovak, membre fondateur du groupe et ami de Kiedis et Flea, "My Lovely Man" voit Frusciante rendre un vibrant hommage à son modèle de guitariste au travers d'un riff appuyé et intense. Le groove est irrésistible et l'émotion perceptible. Un parfait exemple de l'équilibre que le groupe a pu trouver pendant ces heures de gloire.

 

8 - "Transcending", One Hot Minute, 1995. Wild card totale mais pas totalement déconnante. Composée par Flea, la chanson est une sorte d'oraison funèbre en l'honneur de l'acteur River Phoenix, elle représente magnifiquement l'originalité des compositions de One Hot Minute, unique album avec Dave Navarro. Avant la banqueroute créative des années 2000, les RHCP étaient capable de pondre des merveilles de morceaux complexes, émouvants et totalement barrés.

 

7 - "Soul To Squeeze", single, 1993. Kiedis emprunte ici le chemin mélodique tracé par la basse de Flea, tandis que Frusciante saupoudre de légèreté le martèlement de caisse claire de Chad Smith. Le ton paraît candide, alors que le sujet est grave. Ballade aussi simpliste qu'originale sortie après le succès de BSSM , Soul To Squeeze laisse entrapercevoir le génie pop du groupe. L'ouverture de la boîte de Pandore ? 

 

6 -"Can't Stop", By The Way, 2002. Un des derniers grands titres (quel riff !) des californiens. Kiedis mitraille ses vers sur une rythmique folle, et le refrain en fait une chanson pop quasi parfaite. Les trois premières notes ne manquent pas, en général, de faire vrombir la salle ... oups le stade de plaisir !

 

5 - "Around The World", Californication, 1999. Un morceau qui aurait pu être le template parfait pour la suite de la carrière des californiens. Du riff crunchy, de la basse virevoltante (quelle intro!) mêlés à un refrain pop imparable.  Une énergie folle héritée des débuts du groupe, sur laquelle vient se déposer une couche de glaçage mélodique. Le sucre prendra par la suite de plus en plus le dessus, jusqu'à risquer l'écœurement. On passera sur les "deng deng dong deng" d'un goût discutable.

 

4 - "Knock Me Down", Mother's Milk, 1989. Le fantôme de Slovak et de son tragique décès suite à une overdose plane au-dessus de cet excellent morceau de Mother's Milk. Première apparition de Frusciante sur un album du quatuor, et le jeunot est survolté sur ce brûlot rock.

 

3 - "My Friends", One Hot Minute, 1995. Perle du trop souvent laissé pour compte (y compris par le groupe lui-même) mais néanmoins excellent One Hot Minute, "My Friends" est une ballade quasi parfaite, avec ce qu'il faut de crunch sur la guitare de Dave Navarro pour apporter du tonus à une composition déjà inspirée.

 

2 -"Under The Bridge", Blood Sugar Sex Magik, 1991. Est-il vraiment nécessaire de justifier ce choix ? Un classique de la musique populaire, une chanson connue de tous qui a le mérite de mettre en avant le phrasé hendrixien de John Frusciante, qui rendrait le vœu pieux de sobriété de Kiedis presque crédible. Le seul défaut de cette chanson est probablement la quantité de fois où nous l'avons tous entendus ...

 

1 - "Give it Away", Blood Sugar Sex Magik, 1991. Peut-être la chanson la plus identifiable du groupe. Le phrasé unique de Kiedis, roulant la langue sur les refrains, la vigueur de Smith et le duel basse/guitare en Flea et Frusciante alors à leurs sommets respectifs font de ce titre un immanquable du meilleur album des musiciens. 

 

 

 

Vous pouvez également écouter la playlist sur votre application préférée (Deezer, You Tube Music, Qobuz et autres) via ce lien : https://www.tunemymusic.com/?share=g7lvdn8gjv4q

En savoir plus sur Red Hot Chili Peppers,

Commentaires
DiegoAR, le 21/09/2022 à 14:55
Avec plaisir @Ixiil95 ! Les titres que tu mentionnes ont tous tapé à la porte du top 10 ! Et évidemment d'accord avec la production récente des gus...
Ixiil95, le 04/09/2022 à 12:25
Merci beaucoup pour ce top qui rend surtout hommage aux compositions du groupe pré 2000's. Un vrai plaisir d'y retrouver notamment les tubes de Blood Sugar Sex Magic (il me manquerait juste "I could Have Lied", pour moi leur plus beau morceau avec un Frusciante exceptionnel de feeling dans ses partitions). Mais la période plus récente du groupe regorge aussi de pépites, en particulier "Dont' forget me" sur l'album By the Way (le jeu de guitare de Frusciante, encore!) et "turn it again", véritable tornade rock en fin d'album n°2 de Stadium Arcadium. Les 3 derniers albums en revanche, Unlimited love compris, je ne trouve pas grand chose à en ressortir...