↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Jane's Addiction


Strays


(22/07/2003 - Capitol - Rock alternatif US - Genre : Rock)
Produit par Bob Ezrin, Brian Virtue

1- True Nature / 2- Strays / 3- Just Because / 4- Price I Pay / 5- The Riches / 6- Superhero / 7- Wrong Girl / 8- Everybody's Friend / 9- Suffer Some / 10- Hypersonic / 11- To Match the Sun
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (15 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Les amateurs de rock 70's seront aux anges ...."
Charly, le 19/08/2003
( mots)

Pour ceux qui ne connaitraient pas Jane's Addiction, ce groupe produit par Bob Ezrin (qui a produit Pink Floyd ou encore Alice Cooper) a marqué les années 90 avec le grand "Ritual de lo Habitual" qui allait les propulser à la tête de tout le mouvement rock et grunge de l'époque. Le groupe s'est alors un peu disloqué puisque les différents artistes ont rejoint momentanement d'autres groupes (exemple de Dave Navarro le talenteux guitariste des red hot chili peppers pour "One Hot Minute" (1995) ou de Perry Farrell avec "Porno for pyros"). Ils reviennent enfin avec "Strays".

Les amateurs de rock 70's seront aux anges puisque le groupe (bien que ne commençant pas par "the") se lance dans la vague "retour du rock". Et ils le font bien ! Le guitariste Dave Navarro fait voir tout son talent à travers des riffs endiablés. La voix erraillée du chanteur Farrell convient parfaitement au style de musique. Ce n'est pas simplement un come back, c'est beaucoup mieux que ça, l'ensemble est énergique et rythmé.

En introduction : "True Nature" donne le ton de l'album, c'est fort, puissant et ça ne fait que commencer. Les mélodies sont variées et chaque chanson se révèle unique. L'album monte en puissance de chanson en chanson pour finir par le psychédélique "To match the sun".

Je conseille cet album à tout les amateurs de vieux rock, les admirateurs de led zeppelin ou des plus jeunes White Stripes , les fanatiques des gun's n roses, les amateurs de rock garage, de guitares saturées et de voix de chiens écrasés. On se demande encore comment de tels disques peuvent sortir de nos jours et pourtant ils sortent à notre grand bonheur. C'est complètement décalé, anachronique mais c'est tellement bien !

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pearl Jam


Gigaton


"

Si tout le monde connaît l’adage “qui aime bien châtie bien”, il semblerait que certains fans aient du mal à laisser leur formation fétiche se faire vertement critiquer, quand bien même elle n’aurait à l’évidence pas réellement cherché à se surpasser. Qu’on ne s’y trompe pas : Pearl Jam est un grand groupe, l’un des meilleurs à avoir émergé durant la décennie 90, une formation techniquement solide, artistiquement intègre et qui peut de surcroît compter sur un chanteur d’exception, mais un groupe qui a eu un peu trop tendance à vivre sur ses acquis durant les vingt dernières années. D’aucuns auront pu se contenter des corrects Lightning BoltBackspacerRiot Act et autre PJ (on peut même y ajouter un ou deux disques au passage) tandis que d’autres auront conspué le quintette de Seattle pour son évidente paresse. Rétrospectivement, et à l’écoute de ce Gigaton assez inespéré, ces derniers n’avaient pas tort, même si l’horizon Ten - Vs - Vitalogy paraît encore bien loin.

"
À lire également
Compte-rendu de concert