↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Last Dinner Party


Prelude to Ecstasy


(02/02/2024 - Universal - Glam Rock, Pop Rock - Genre : Pop Rock)
Produit par James Ford

1- Prelude to Ecstasy / 2- Burn Alive / 3- Caesar on a TV Screen / 4- The Feminine Urge / 5- On your Side / 6- Beautiful Boy / 7- Gjuha / 8- Sinner / 9- My Lady of Mercy / 10- Portrait of a Dead Girl / 11- Nothing Matters / 12- Mirror
Note de /5
Vous aussi, notez cet album ! (0 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Avis de première écoute
Note de 3.5/5
Le phénomène rock mainstream de ce début d'année prend la forme d'un savant mélange d'indie rock 00's, de glam rock et de pop baroque. On pense facilement à Queen et surtout à Kate Bush à l'écoute de ce Prelude to Ecstasy, qui se présente globalement comme un disque de pop rock inspiré et intelligent, avec des compositions aux structures surprenamment ambitieuses (à savoir modulations et changements de signatures rythmiques nombreux, cf "Ceasar On A TV Screen") et des performances remarquables, charismatiques ("The Feminine Urge", "My Lady Of Mercy"). Définitivement un groupe à suivre à condition que l'on adhère un minimum à son l'esthétique, qui est un peu forcée jusque dans les moindres détails et qui retient parfois l'album dans un certain prosaïsme (l'introduction, "Portrait of a Dead Girl", "Mirror").
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !