↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Elvis Presley : genèse d'un mythe


Etienne, le 07/04/2016

Tupelo, berceau d'un homme

Elvis Aron Presley


Elvis Aron Presley n'est absolument pas né à Memphis dans le Tennessee, ville à laquelle le nom du King est à jamais associé, mais à Tupelo dans le Mississippi. Étonnamment, Elvis Presley, et la famille Presley d'un point de vue général, n'auront pas tant marqué la région de Tupelo qu'Elvis a quitté à l'âge pourtant avancé de 15 ans. Ses parents, Vernon et Gladys, n'ont jamais vraiment eu une belle situation. En tout cas, pas celle que l'Amérique rêveuse et rêvée de l'après-Guerre pouvait permettre, à l'exception d'une période un peu plus prospère au milieu des années 40. Du propre aveu du père d'Elvis, la pauvreté a même été le quotidien du trio à de nombreuses reprises. Vernon Presley était un homme lambda, sans réelle ambition autre que celle de subvenir aux besoins de sa famille. Une noble quête toutefois entachée d'une tendance fâcheuse à changer de profession autant que de logis et ce pour des raisons plus ou moins claires. On le soupçonne d'avoir notamment caché de nombreux licenciements pour des utilisations abusives des biens de la société pour laquelle il travaillait. Gladys quant à elle a suivi son mari et élevé son seul enfant avec autant d'amour que de sévérité. Les récits contradictoires d'Elvis et de sa mère ajoutent une part d'ombre à cette période de la vie du King. Car si le premier soutient qu'il était régulièrement fouetté par sa mère, celle-ci omet toujours ce genre de détails embarrassants pour mieux s'étendre sur l'amour infini qu'elle lui portait.

Une vie marquée


Mais ça, on ne peut le contredire car tous les témoignages l'attestent: Elvis a été un enfant aimé voire adoré par des parents lui vouant dès son plus jeune âge une profonde admiration. Vernon et Gladys font partie des couples marqués par les épreuves d'une vie sans réelle justice.  Jesse Garon Presley, le frère jumeau d'Elvis, est mort-né le 8 janvier 1935 quelques minutes avant qu'Elvis ne vienne au monde. Les séquelles de ce drame seront terribles: Gladys ne peut plus avoir d'enfant. Elvis a toujours senti en lui comme une présence et il évoque d'ailleurs à de nombreuses reprises ce frère jumeau qu'il n'a jamais vraiment connu, se rendant même régulièrement sur sa tombe. Les parents, eux, reportent toute leur affection sur Elvis, qui de l'avis de tous est un garçon timide et réservé. Ordinaire est certainement le terme qui revient le plus régulièrement. Peu enclin à se sociabiliser, le jeune Elvis est surprotégé par ses parents qui vivent presque reclus au sein de leur propre famille n'ayant au final que très peu d'amis et de relations sociales stables à cause des incessants déménagements causés par Vernon. Les Presley sont unis, autour d'Elvis mais aussi entre eux et si Vernon est extrêmement méfiant avec le monde extérieur, il reste beaucoup plus prévenant et attentionné avec ceux qui l'entourent. Elvis a des relations apaisées (à quelques incartades près) avec ses parents qui trouvent par ailleurs un certain réconfort au sein de l'église catholique de Tupelo. C'est d'ailleurs à l'Eglise que naquit la passion d'Elvis Presley pour le chant.

Une passion naissante


Une passion dévorante qui dès son plus jeune âge le pousse sur la scène avec les choeurs. Le petit Elvis fait bien pâle figure en comparaison des voix puissantes et emphatiques du choeur pastoral, mais il possède déjà le goût du chant, inclination qu'il affirme de plus en plus au fil des années. Quand vient le temps du collège, Elvis persiste dans la pratique du chant en s'inscrivant à divers concours locaux, qu'il ne remporte jamais mais qui lui permettent de toujours faire vivre la flamme d'une passion que ne le quitte plus. Et qui ne le quittera jamais plus. Les raisons qui poussent Elvis à commencer la guitare divergent mais le pasteur de l'Eglise que la famille Presley fréquentait se souvient d'un garçon curieux d'apprendre et auquel il aurait donc distillé quelques conseils dans le maniement de la six-cordes. A 10 ans, Vernon et Gladys offrent à Elvis sa première guitare et ce dernier joue sans cesse, même dans une cour d'école qui voit les premiers émois musicaux du futur King du rock 'n roll. Toujours très introverti, Elvis se plait pourtant à croire qu'un jour il sera célèbre. Vernon raconte qu'un jour, l'enfant a soutenu à ses parents: "Je serais célèbre et j'aurais deux Cadillacs, une pour vous et une pour moi". Ce à quoi Vernon répond: "Tant que tu ne devras pas les voler mon fils...". Car l'image d'un fils cloitré derrière les barreaux d'une geôle qu'il a lui-même fréquentée aurait anéanti Vernon. Mais quand ce dernier décide d'emmener toute sa famille à Memphis pour un ultime déménagement, il ne se doute pas une seconde qu'il vient d'offrir à son fils la chance de sa vie.


 


Etienne

En savoir plus sur Elvis Presley,

Commentaires
man042, le 03/07/2016 à 15:34
vous etes la parfaite caricature de toute cette presse nauséabonde qui n'a retenu de lui que son obesité et ses medicaments, malgré ses deux milliards de disques à ce jour. Pas mal pour un chanteur à méméres. Je vous chasse de mon esprit.
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également