↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Lo Nero


Maya Enib, le 22/01/2015

Compte-rendu de concert

LoNero

T.T. the Bear’s Place

Cambridge, Massachusetts, USA

18 Octobre , 2014

(par Michele D.)


T.T. the Bear’s était la neuvième des 16 étapes de la tournée américaine de LoNero en première partie du célèbre guitariste Tony MacAlpine (soliste , Planète X , CAB, Steve Vai , et guitariste-vedette de la tournée française de Michel Polnareff en 2007). T.T. the Bears se trouve à Cambridge dans le Massachusetts aux Etats-Unis, à moins de 4km seulement du Berklee College of Music dont la notoriété est mondialement reconnue. C’est une salle de concert rock, indie rock et metal permettant de recevoir 200 à 300 personnes. Sa seule proximité avec Berklee attire des spectateurs, ayant l’oreille et le gout pour une musique de qualité.


La plupart des fans étaient au T.T.’s pour l’opportunité unique d’entendre et de voir Tony MacAlpine en live et de très près. Quoiqu’il en soit, lorsque ce groupe méconnu, LoNero, est monté sur scène et a ouvert le feu avec "Defiant" la foule semblait agréablement surprise autant par le talent que par la puissance de la musique. Les têtes se balançaient et LoNero commençait à gagner toute l’attention de la salle. L’expression sur les visages semblait demander : "Qui sont ces gars là ? Et d’où viennent-ils ?". Et quand un membre de l’auditoire a fini par poser la question, LoNero les a surpris à nouveau en répondant tout simplement qu’ils venaient de Californie, à plus de 4800km de là. 


LoNero est un groupe de cinq musiciens dont le mélange de talents est une alchimie parfaite. Alliant puissance et précision, à aucun moment le public espérait entendre des chants. LoNero leur a prouvé ce soir là que du bon rock n’a pas forcément besoin de paroles. Le rythme et les mélodies de leurs morceaux parlaient d’eux-mêmes. 


En plus de "Defiant" trois autres titres issus de leur prochain album The Defiant Machine nous ont été présentés ; il s’agissait de "The Burning of Ideals", "Perception" et "The Machine". Si la réaction de la foule est un indice alors "Defiant" devrait devenir un gros tube pour le groupe. Au beau milieu de la playlist, ils ont joué un mix marrant d’ "Automatic" issu de leur album de 2007 Restless avec le thème du film Rocky. On pouvait lire de larges sourires sur les visages des spectateurs désirant probablement revivre la montée des marches du Philadelphia Museum of Art.


La préstation de LoNero était elle parfaite? Sans doute que pour les oreilles absolues présentes dans la salle ce n’était pas le cas. Mais c’était de la musique live engagée et pour ceux qui ne sont pas formés musicalement c’était étonnant à voir et à entendre. Le seul problème de la setlist de Lonero? C’était trop court ! On attend avec impatience la sortie de The Defiant Machine, en espérant que cet album ramènera Lonero une seconde fois dans cette extrémité du pays - bientôt..


 


Set List:


Defiant (The Defiant Machine – to be released 2014)


Loose (Relentless – 2007)


The Hammer


Eden (J.F.L. – 2011)


Automatic (Relentless – 2007) w/ Rocky


Oblivion (J.F.L. – 2011)


The Burning of Ideals (The Defiant Machine – to be released 2014)


Lost


Perception (The Defiant Machine – to be released 2014)


The Machine


 


Crédit photo: The Great Southern Brainfart

En savoir plus sur LoNero

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !