↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Ange


?


(00/00/2005 - Musea - Rock Progressif - Genre : Rock)
Produit par

1- Le couteau suisse / 2- Ricochets / 3- Histoires d’outre rêve / 4- J’aurais aimé ne pas t’aimer / 5- Le cœur à corps / 6- Les eaux du Gange / 7- Naufragé du Zodiaque / 8- Entre foutre et foot / 9- Ombres chinoises / 10- Sous hypnose / 11- Passeport pour nulle part / 12- Quand est-ce qu’on viendra d’ailleurs ? / 13- Jazzouillis
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (3 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Le (trop ?) calme après la tempête..."
Jules, le 10/12/2021
( mots)

Après un Culinaire Lingus plein d'invités prestigieux dont le maître du prog d'alors Steven Wilson, le légendaire groupe de Belfort continue d'explorer les années 2000 avec un dix-huitième album sobrement intitulé ?. N'étant pas parvenus à trouver un titre à l'album, le groupe choisit la ponctuation interrogative et laisse le soin à ses auditeurs d'en trouver un. 


Est-ce le signe que le groupe arrive au bout ? Qu'il est en panne d'inspiration ? Rien n'est moins sûr. Ce dix-huitième album est selon nous extrêmement important dans la discographie du groupe. Là où La Voiture A Eau et Culinaire Lingus inauguraient le nouvel Ange, plus corrosif, plus incisif, ? est l'album où le groupe trouve son rythme de croisière. Un petit peu comme l'était Fou ! vingt ans auparavant, selon le même cycle : expérimentation d'un nouveau son, d'un nouveau style (à partir de Vu D'Un Chien) et accalmie, stabilité dans les idées et la composition. 


Il y a de tout sur cet album. A noter qu'il est plus facile d'accès que ses deux prédécesseurs, notamment en raison de cette stabilité trouvée. L'ambiance globale est assez "mainstream", avec des idées de composition assez simples mais très efficaces. En témoigne par exemple "Ricochets" chanté par Tristan Décamps dont on apprécie le duo guitare acoustique/mellotron ou encore "Ombres Chinoises" chanté par Christian et Caroline Crozat. Ces morceaux ont des refrains entêtants et s'ils ne sont pas mémorables, restent agréables à écouter ("Le Coeur A Coeur").


Tout le monde contribue à cet album. Christian évidemment qui reste le chanteur principal mais qui laisse parfois sa place aux autres membres pour plus de diversité à l'oreille et pas seulement à Tristan, son fils prodige. Caroline Crozat est seule sur "Entre Foutre Et Foot" dans un style très bucolique  (l'accordéon aide) avec un texte remarquable s'inscrivant dans la grande tradition des chansons frnçaises à texte. Chapeau Christian !  Hassan Hajdi prend également le micro sur le rock "Naufragé Du Zodiaque" qui colle parfaitement au rock du début des années 2000, à écouter sans modération ! 


Tout n'est cependant pas excellent sur cet album, mais cela se limite à des opinions musicales subjectives plus qu'à un manque d'originalité et d'inspiration de la part des anges. "Le Couteau Suisse" est assez difficile à cerner car un peu brouillon. Les percussions semblent être électroniques et l'ambiance qui se veut angoissante est assez déconcertante. Entrer dans ? avec ce morceau n'est pas un excellent choix, on aurait préférer un morceau plus représentatif de l'identité sonore de l'opus. Autre déception, "Sous Hypnose" dans le même style. Un peu lassant.


On sent en substance que le groupe, ayant trouvé son nouveau rythme de croisière, s'apaise davantage et se calme après les tempêtes qu'étaient les deux opus précédents sur le plan rock. C'est aussi positif que casse-gueule car si l'accalmie est parfois bienvenue, celle-ci ne doit pas s'installer au détriment d'une composition élaborée dont Ange a la secret. Rassurons-nous, ce n'est pas le cas. "Histoires D'outre Rêves" nous régale sur ce point tout comme "Les Eaux Du Gange" dans un style plus aquatique. La premier est possiblement le sommet de l'album. Rien à redire, écoutez plutôt, tout y est !


Mélangeons prog, métal, funk (même trompettes !) et vous obtenez "Passeport Pour Nulle Part" qui est une curiosité qui dénote. On s'y perdrait presque dans ces sons déjantés mais c'est finalement ce qui fait le sel de cette nouvelle formation. Formation qui ne bougera plus (spoil : hormis le départ de Caroline en 2010) puisque Benoît Cazzulini vient de rejoindre la troupe à la batterie sur cet album.


Prenez le temps d'apprécier ? qui scelle le line-up ultime d'Ange qui dure depuis 15 ans. Le groupe semble avoir trouvé le son et le groove qu'il gardera en tête pour la suite de sa carrière. Même s'il ne figure pas parmi les ultra-recommandables d'Ange, ? est une belle parenthèse dans leur discographie et mérite (comme toujours ?) de jeter une oreille dessus !


 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Ange


Culinaire Lingus


Critique d'album

Ange


La voiture à eau


Critique d'album

Ange


Les larmes du Dalaï Lama


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également