↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Neu!


Neu!


(01/03/1972 - Grönland - Krautrock - Genre : Rock)
Produit par

1- Hallogallo / 2- Sonderangebot / 3- Weissensee / 4- Im Glueck / 5- Negativland / 6- Lieber Honig
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (3 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Quoi de Neuf, doktor ?"
François, le 26/11/2022
( mots)

"Without Neu there may have been no Pitchfork", Pitchfork, 2001.


"Neu! are often touted as one of the most influential bands of the last thirty years", Peter Marsh pour la BBC, 2002.


"Neu! That's what I call music", Tim Cumming, The Guardian, 2001.


"Le duo invente ici une façon nouvelle de jouer, un champ sonore inédit sur lequel des dizaines d’héritiers ont bâti ou bâtissent encore la musique du futur", Eric Delsart, Rock&Folk, 2015.


Voilà qui en impose, et vous vous trouvez là, honteux, parce que vous n’avez jamais entendu parler de Neu ! (ou vous n’avez jamais écouté, ou jamais apprécié), le-groupe-le-plus-influent-de-l’histoire-de-la-musique-rock, puisque qu’on vous le dit. Quelle inculture pauvre lecteur, quelle indignité … sur le service public … Non je m’emballe.


Commençons par être honnête. Il est probable que Neu ! ait été un groupe influent, avec une certaine postérité dans la scène underground, même si on attend toujours la démonstration en ce qui concerne la musique punk qu’il aurait préfigurée. Il est même possible qu’il l’ait été davantage que nombre de ses compatriotes de la scène Krautrock, courant expérimental germanique de la première moitié des années 1970. Néanmoins, il est encore plus établi que l’exagération de l’héritage et de l’importance de Neu ! est le meilleur révélateur de la cuistrerie endémique au monde de la chronique rock professionnelle.


Sortons du registre polémique pour revenir sur l’album en lui-même, en commençant par sa pochette qui affiche un aguicheur "Nouveau", une illustration tape-à-l’œil à la frontière du situationnisme et de la critique de la Société du spectacle, quelque chose de très marquée par l’avant-garde européenne post-68. De même, Neu ! réalise une musique très représentative de la scène allemande dite Krautrock, qu’on pense à "Hallogallo" qui nous accueille dans un format planant, répétitif et cosmique à la manière d’Ash Ra Tempel, au bruitiste "Sonderangebot" dont les expériences électroniques rappellent le passage des deux musiciens au sein de Kraftwerk (il est d’ailleurs notable que Connny Plank produisit cet opus), ou au souvenir psychédélique de "Weissensee" où la guitare est bien plus présente, parfois dans une veine orientalisante (pas loin d’Agitation Free). En définitive, Neu ! synthétise l’ensemble des directions esthétiques de la scène Krautrock et s’avère être un excellent concentré du genre.


La seconde face est réservée à une longue pièce ("Jahresübersicht", ou "aperçu de l’année") divisée en trois mouvements au sein desquels on retrouve la palette déployée auparavant. On plane sur "Im Glück", assoupi par des nappes bourdonnantes et à peine diverti par quelques notes éparses, on désespère dans d’étranges nirvanas sur "Lieber Honig" (le "chant" y est réellement déstabilisant), bercé par le seul mouvement de l’eau. La partie centrale, "Negativland", est la plus réussie : plus bruitiste, plus entreprenante, plus industrielle dans ses sonorités et sa répétitivité, dont les courtes parties électriques (après 4 :30 ou après 8 :00) ont sûrement suscité la qualification visionnaire de proto-punk.


Excellente porte d’entrée plus que chef-d’œuvre, le premier essai de Neu !, au succès modeste à l’époque, a parfois été surestimé dans la postérité, non sans un certain snobisme déplacé. Il reste une bonne opportunité pour découvrir l’univers étrange du Krautrock avant de s’y plonger corps et âme.


A écouter : "Weissensee", "Negativland" 

Si vous aimez Neu!, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !