↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Sleep Token


This Place Will Become Your Tomb


(24/09/2021 - Spinefarm Records - Metal experimental - Genre : Hard / Métal)
Produit par

1- Atlantic / 2- Spinefarm Records / 3- Mine / 4- Like That / 5- The Love You Want / 6- Fall For Me / 7- Alkaline / 8- Distraction / 9- Descending / 10- Telomeres / 11- High Water / 12- Missing Limbs
Note de 3.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (3 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Le groupe le plus mystérieux du moment revient avec un deuxième album aussi intense que troublant"
Franck, le 01/03/2022
( mots)

Voilà un groupe bien mystérieux pour lequel on ne sait finalement pas grand chose... Hormis le fait que les membres qui le composent sont très probablement originaires du Royaume-Uni, et que le leader et chanteur se ferait appeler "Vessel". Dissimulés sous des masques pour le moins inquiétants, les membres de Sleep Token forment une sorte de culte ésotérique réuni autour d’une divinité nommée « Sleep" (une aubaine pour les insomniaques). Même s’il est clair qu’un tel synopsis risque d’en faire fuir plus d’un, il serait pourtant dommage de passer à côté de ce groupe singulier dont la musique est sûrement bien loin de ce que vous pourriez imaginer de prime abord. Sleep Token fait en effet partie de ces formations qui osent des associations peu habituelles : une pop fédératrice au fort potentiel radiophonique, amalgamée à un metal (à tendance djent) massif et particulièrement explosif. Rajoutez à cela des sonorités électroniques et quelques passages lorgnant vers le R’n’B et vous aurez un rapide aperçu de la musique du groupe (comme quoi, il ne faut jamais se fier aux apparences !).


Après plusieurs EP et un premier album étonnant (Sundowning, 2019), le collectif anonyme est rapidement parvenu à susciter la curiosité au sein de la sphère metal progressif, et à rallier de nombreux adeptes à sa cause. Avec ce nouvel album intitulé This Place Will Become Your Tomb, le combo nous invite à plonger encore plus profondément dans les abysses de sa musique, et de partir à la découverte d’un univers à l’atmosphère sombre et désespérée, dissimulant sous sa pénombre de multiples merveilles. Car Sleep Token c’est avant tout une musique poignante et pleine de contraste, capable de se montrer violente mais aussi expressément sensible et délicate. Le fameux Vessel n’y est pas étranger : avec une voix assurée et remplie d’émotion, le chanteur capte à lui seul l’attention. Il est surtout capable de proposer une large palette de timbres et de sensibilités, s’adaptant parfaitement aux différents changements de registres imposés par le groupe. Alors bien sûr, ce parti pris créatif risque de ne pas convenir à tout le monde (il faut dire que ce type de voix n’est pas courant du côté du metal). Mais si vous parvenez à dépasser cet apriori, vous y verrez à coup sûr une véritable révélation.


Alors que le précédent opus de la bande pouvait sembler un peu alambiqué et bien trop bipolaire dans les styles abordés, ce second album fait part d’un bel équilibre, confirmant au passage une véritable progression. Quand on suscite autant l’indécision, rien de mieux que de marquer immédiatement les esprits. Et c’est exactement ce que fait notre secte d’insomniaques avec le titre "Atlantic". Avec sa mélodie entêtante et son piano voluptueux, ce morceau se glisse instantanément parmi les compositions les plus marquantes de l’année ! Le groupe prend alors son temps pour installer une atmosphère intimiste et apaisante avant de prendre une tournure nettement plus incisive. "Hypnosis" poursuit cette montée en intensité avec des riffs massifs contrebalancés par des nappes de claviers nébuleuses. Un registre à la fois aérien et abrasif qui rappellera par moment des formations comme Deftones ou encore A Perfect Circle. L’ambiance reste mystérieuse, presque hypnotisante, et nous voilà emporté vers le fond, incapable de réagir jusqu’à un final ravageur porté par des riffs syncopés et une batterie survoltée. 


Alors que l’on pensait avoir percé les secrets du culte (après une entrée en matière fracassante), le groupe nous plonge dans la confusion, entretenant le mystère sur ses intentions. Tel le calme après la tempête, "Mine" arbore ainsi une approche nettement plus pop et épurée durant laquelle les boucles électroniques prennent le dessus. Jusqu’à la fin de l’album, le groupe joue habilement sur cette dualité, navigant continuellement entre passages de pop paisibles et un metal particulièrement nerveux. Alors que des titres comme "Alkaline" et "Telomeres" s’avèrent être de très belles réussites qui laisseront difficilement indifférent, d’autres morceaux se montrent plus poussifs à l’image d’un "Fall For Me" peu inspiré, s’illustrant surtout pour son insupportable chant au vocodeur. Malgré ces quelques passages plus faibles, l'album n’en reste pas moins particulièrement solide et impactant.


Vous l’aurez compris, le culte de Sleep Token n’a pas fini de faire parler de lui. Avec ce deuxième album, le groupe recentre son propos sans pour autant délaisser la dualité qui l’anime. Intense, puissant, improbable mais aussi terriblement touchant, This Place Will Become Your Tomb se glisse parmi les meilleures réalisations de 2021 et porte au grand jour une formation talentueuse et surprenante, que l'on suivra de près.


 


A écouter : "Atlantic", "Hypnoses", "Alcaline", "Telomeres"

Si vous aimez This Place Will Become Your Tomb, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !