↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Bobital - l'Armor à Sons 2012


Anthony, le 16/07/2012

Où ça ? L'Armor à quoi ?


Ça se passe à Bobital, en Bretagne, près de Dinan dans les Côtes d’Armor.

L’Armor à Sons est un festival un peu particulier, il se tient au même endroit que feu le festival des Terres Neuvas. Pendant plusieurs années le festival des Terres Neuvas se classait dans le top 3 des festivals de l’hexagone. En 2005 avec 130 000 entrées, il se positionnait sur la 2ème marche du podium derrière le festival des Vieilles Charrues et devant les Eurockéennes de Belfort.

Curieux de savoir s’il y a une filiation entre ces deux festivals, je suis allé interroger Marie-Elise, trésorière de l’association Bowidel organisatrice de l’Armor à Sons.

« Oulala, pas forcément les plus rock’n’roll les trésoriers » me direz-vous. Pas du tout, pas du tout, Marie-Elise m’a confié que « Trop jeune pour aller voir le groupe Noir Désir au fort de Saint Père en 1993 », premier concert de Rock Tympan (Route du Rock) dans l’enceinte du fort, « notre père nous a amené dans les chemins aux alentours du fort et avec ma sœur nous avons pu écouter le concert depuis la voiture … »

Comment est né le festival Armor à Sons, y a-t-il un lien avec le festival des Terres Neuvas ?


« Oui, le festival Armor à Sons est né sur les cendres du festival des Terres Neuvas, d’anciens bénévoles du festival des Terres Neuvas avaient la motivation de créer un événement et relancer quelque chose. Nous étions de « simples » bénévoles, moi par exemple j’étais au bar public. »

Dès la première année, en 2009, le public répond présent malgré une programmation et des ambitions bien plus modestes.

Comment se positionne le festival notamment vis-à-vis des festivals voisins comme la Route du Rock ou les Transmusicales pariant sur les découvertes et une programmation plutôt pointue ?


« L’Armor à Sons propose des styles musicaux différents pour que chacun puisse y trouver son compte, nous voulons que le festival soit familial, festif et abordable. Nous jouons la carte de la programmation éclectique. »

« L’objectif de l’association est de faire perdurer le festival plus que de le faire grossir, le site a une capacité de 10 000 personnes par soir, ce qui nous convient bien. »
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également