↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Art Rock 2007


Pierig, le 15/04/2007

Dimanche 27 mai

Soul'n'roll, The Bellrays


17h30. Sympa mais trop pop, Art Rock? Les Bellrays ont, en 50 minutes montre en main, renversé la tendance. A l'origine de ce combo californien, une idée tout juste démoniaque. Car il y a de grands malades dans le monde. Pour laisser libre court à leur folie, certains inventent la bombe atomique. D'autres, et les Bellrays sont de cette trempe, décident de convoquer l'esprit du MC5, et d'y adjoindre une chanteuse explosive, à la voix soul prompte à faire vibrer d'une seule note Saint-Brieuc et une bonne partie du département.

Dans l'assistance, visiblement, on n'en attendait pas tant. Venu applaudir les plus gentilles CocoRosie ou Olivia Ruiz, le public n'a pas résisté à la magnifique Lisa Kekaula, qui a su réchauffer en quelques chansons l'ambiance humide de cette dernière ligne droite du festival. Probablement le concert le plus rock'n'roll de cette édition d'Art Rock.

Inoubliable Cocorosie


19h. Eblouissante performance. Harpe de Sierra Casady ("Rosie") et son lyrisme envoûtant, voix nasillarde de Bianca Casady ("Coco") nous offre une performance grandiose. Un hip-hop berceur, des jouets pour mélodie, un beat-boxeur (très bon d’ailleurs) pour batterie et l’amalgame prend forme dans la puissance infinie du duo. Dans une ambiance amorphe, Cocorosie vacille entre des ballades prestigieuses ("Sunshine"), du hip hop spirituel ("WereWolf ") et un hymne à l’enfance si émouvant ("Japan"). Après une prestation bien trop courte, les 2 sœurs s’en vont d’un sourire heureux et malicieux. Sans l’ombre d’un doute, leur prestation a plû.

L'icône rock, Patti Smith


22h30. La veille, elle avait envoûté les quelque 200 spectateurs du très intimiste Petit Théâtre. Mais Patti Smith, 60 ans au compteur, a prouvé en clôture du festival qu'elle sait aussi bien que quiconque lever les foules, toutes trempées qu'elles soient.

Malgré un exercice de reprise parfois un peu laborieux (on ne retiendra pas, par exemple, son "Are You Experienced?"), le spectacle de la marraine du punk est peu à peu monté en puissance, jusqu'à un "Gloria" aussi libérateur que fédérateur. Après le rappel de rigueur, Patti est revenue interpréter son surprenant "Smells like teen spirit" ( de qui-vous-savez), avant de conclure en un grand final rock'n'roll. Grand moment.
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également