↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Folk n' Rock


"22 albums essentiels de la folk contemporaine"
Collectif, le 26/06/2015

La folk est une tendance encore relativement délaissée sur Albumrock. S'il est vrai que de prime abord, la musique folk ne possède pas de lien direct avec un rock qui puise davantage ses racines dans le blues, ces lignes figées se sont trouvées nettement chamboulées au cours des vingt dernières années.

 

Comme souvent, tout semble être parti de Kurt Cobain qui, en reprenant le "Where Did You Sleep Last Night ?" de Leadbelly lors de son cultissime MTV Unplugged, a ouvert la brèche à une réinterprétation moderne des vieux standards folk, preuve que cette musique roots possède encore toute sa pertinence plusieurs décennies plus tard. Hasard ou coïncidence, on a vu dès lors émerger des formations qui, tout en demeurant clairement affiliées au rock, s'ouvrent à ces horizons acoustiques et traditionnels. Parmi eux, Wilco, bien sûr, même si Being There demeure encore très country dans l'esprit, ou encore Beck avec le remarqué Mutations (enregistré avec Nigel "Radiohead" Godrich). Deux façons radicalement différentes de (ré)interpréter l'esprit folk tout en l'ouvrant à une sensibilité plus rugueuse, rock et contemporaine. Néanmoins, ce sont peut-être les American Recordings de Johnny Cash, enregistrés sous la houlette de Rick Rubin, qui ont cristallisé le mieux ce nouveau mariage entre folk et rock, entre tradition et modernité, en voyant notamment l'homme en noir reprendre des hits d'artistes actuels comme Nick Cave ou Trent Reznor / Nine Inch Nails. Dès lors, la porte s'est ouverte en grand et le phénomène revival folk s'est emballé au point de s'installer durablement dans le paysage musical contemporain.

 

Qu'entend-on exactement par "Folk" dans son acceptation la plus actuelle ? Vaste débat, mais plusieurs lignes directrices semblent se détacher. D'une part, les instruments. Ils sont principalement acoustiques, gratte sèche à cordes métalliques, banjo, mandoline, harmonica, violon, tout en s'associant volontier à l'électricité, guitare - basse et/ou électro pour les projets les plus radicaux. Deuxième point, la folk se base avant tout sur le personnage de l'auteur-compositeur-interprète, ce fameux singer-songwriter qui, guitare en bandoulière, raconte ses histoires tristes, romantiques et/ou révoltées. Mais cette mouvance moderne doit également beaucoup à l'alternative rock des années 90 en terme de musicalité et de sonorités, et rares sont les groupes folks à ne s'adonner qu'à cette unique vibe, la plupart se plaisant à marier les styles, à métisser les sons et à croiser les influences, réalisant souvent des albums relativement dissemblables d'une occasion à l'autre.

 

Car la folk, (faut-il dire folk contemporaine aujourd'hui pour la différencier de la folk traditionnelle ?) est certainement le genre qui s'est le plus réinventé durant ces quinze ou vingt dernières années. Nourri par l'héritage solide des tontons Dylan, Drake, Cohen, Elliot Smith ou même Woody Guthrie, qui ont su faire d'une matière brute une musique élaborée, des petits jeunes ont pris leur guitare et leur couteau et ont tout redécoré de l'intérieur. Certes, l'ajout de nouveaux instruments, de nouvelles textures, de nouveaux rythmes contribuent beaucoup à ce rafraîchissement. Mais c'est en profondeur que la mue est la plus notable. Déjà, ce que ce dossier peine à démontrer, les femmes ont pris une partie du pouvoir, et avec elles une sensibilité toute neuve. Sans tomber dans le cliché de la femme elle est douce et l'homme il est brutal, elles ont très clairement offert un nouvel éclairage et des rondeurs à un genre parfois gris et anguleux. De plus, les thèmes ont changé. Si la chose amoureuse se tape encore la part du lion, elle passe désormais plus par les sens que par l'émotion, et suivant son époque, la folk s'attaque à l'écologie, se rappellant à ses origines terriennes. Mais elle s'est surtout inventé toute une cosmologie d'artistes aux mots plus abstraits, tout un inventaire de l'imagination qui fleurit. Une folk au sens flou, sans queue ni tête, une folk de l'instant qui s'évapore.

 

Ce dossier folk revient de loin, et pas qu'un peu. A l'origine, nous comptions brosser un discorama 2000 basé sur "Les incontournables Folk - Blues - Singers Songwriters" avant de nous rendre compte que nous manquions tout simplement de matière. En partie parce que nous nous limitions temporellement, mais surtout parce que personne, à la rédaction, n'avait une culture folk suffisamment développée. Néanmoins, neufs textes demeuraient à prendre la poussière dans nos cartons, attendant désespérément d'être publiés d'une manière ou d'une autre. Il nous a donc semblé opportun de mener à bien ce chantier eut égard au travail déjà engagé, mais, puisqu'une discographie 2000 ne s'avérait sans doute plus aussi pertinente en 2015, nous avons décidé d'élargir un peu notre spectre d'action, de taper dans les meilleurs albums récents tout comme d'aller puiser à la source de ce revival, à la fin des 90's. Sans compter que, nous aussi, nous avons eu le temps de mûrir sur ce sujet et de dégager rétrospectivement plus de chair à analyser.

 

Loin de nous l'idée d'être exhaustifs dans ces pages. Il manquera sans doute quelques grands noms de la folk moderne, notamment Conor Oberst et Bright Eyes ainsi que son supergroupe Monsters of Folk. Le cas M. Ward ne sera traité qu'à la marge au sein de She & Him. Les anglais seront moins représentés (The Coral, Laura Marling, Badly Drawn Boy, autant de projets laissés sur la touche). Et vous vous étonnerez certainement de trouver ici Mark Lanegan avec un Bubblegum magistral qui, bien que loin de l'esprit folk, illustre parfaitement le côté singer-songwriter de ce fameux Discorama 2000 avorté. L'un dans l'autre, nous espérons tout de même que vous y trouverez votre compte et que vous aussi, vous vous intéresserez à ce courant essentiel de la pop music actuelle.

 

Dossier réalisé par Caroline, Geoffroy, Kévin, Nicolas, Marc et Pierre D.

Commentaires
james, le 01/07/2015 à 14:05
Merde...et Alela Diane, une gonzesse et une guitare!!!
Tom, le 26/06/2015 à 21:41
Tout le monde ne peut pas y être! mais Elliott Smith quand même !! ???
Sharvey, le 26/06/2015 à 10:55
Quel taf ! Bravo a l'equipe ! On va etre habitue a voir debarquer 20 nouvelles critiques comme ca dans une journee ? Sinon sur le contenu les Shins et les Coral seraient peut etre vexe de ne pas figurer dans les 22, mais c'est vrai qu'ils sont plutot du cote rock de la frontiere. Bon y a plus qu'a ecouter tout ce qui ne l'a pas encore ete !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur vos smartphones et tablettes Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Album de la semaine
À lire également