↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Rock n' TV Series


Collectif, le 25/01/2016

House MD

 

Année de production : 2004-2012

Showrunner : David Shore

Le Pitch


Les aventures de Gregory House, médecin surdoué et toxicomane aux méthodes peu orthodoxes, capable d'aboutir aux diagnostics les plus improbables mais tellement caractériel et misanthrope qu'il sème la discorde et le désordre partout où il passe.

La critique


House est sans conteste l'une des meilleures séries des années 2000, parce qu'elle tire parti de l'un des personnages les plus savoureux jamais inventés pour le petit écran. Idéalement interprété par Hugh Laurie, House est un personnage que l'on adore détester, un grincheux agressif à l'humour pince sans rire derrière lequel se cache un être brisé physiquement et psychiquement, un idéaliste pour qui seule la vérité compte, au détriment même des patients et de leur bien-être. Même si l'aspect médical à proprement parler est plus là pour le folklore qu'autre chose (personne, absolument personne n'irait pratiquer une biopsie cérébrale avant d'avoir fait ne serait-ce qu'une ponction lombaire, voire même une prise de sang), on est vite pris par le "mystère" de chaque épisode, un mystère que House - Holmes va devoir résoudre en employant le plus souvent les grands moyens et en manquant à chaque fois de se faire licencier - attaquer en justice - mettre en tôle (rayer la mention inutile). A signaler que les seconds rôles sont tout de même moins intéressants, même si cela n'a pas empêché Jennifer Morrison et Jesse Spencer de briller ultérieurement dans leur propre série (respectivement Once Upon a Time et Chicago Fire), ni une certaine Olivia Wilde de poursuivre une confortable carrière sur les écrans de cinéma.

La B.O.


Comme Grey's Anatomy, House fait la part belle à la pop indé mais verse néanmoins un peu plus dans le rock n' roll, personnage principal oblige. Même si la musique a moins d'importance que dans cette autre série médicale, elle n'en demeure pas moins primordiale pour souligner les émotions des protagonistes.


Impossible de ne pas commencer par aborder le générique de début, le fameux "Teardrop" de Massive Attack dépouillé de ses paroles. Universellement connu, ce trip hop aux percussions glaçantes illustre à merveille les froids visuels anatomiques servant d'entame à la série.


La musique de House balaye un large spectre de la pop culture contemporaine. On a donc droit à des oldies (The Who, notamment, avec "Baba O Riley", mais aussi les Rolling Stones) comme à des nouveautés. La pop douce et/ou accoustique y tiens une place de choix avec des artistes comme Windy Wagner, Mazzy Star, Damien Rice ou Zero 7, mais aussi à la soul (Lizz Wright, Curtis Mayfiled, Al Green), à la folk (Hot Hot Heat, Bon Iver) et même à la dance music (The Mutaydor). Côté rock, on peut compter sur My Morning Jacket, The Kills, Ted Nugent, Grant Lee Buffalo ou Jeff Buckley pour redonner un petit coup de fouet à nos oreilles.


Côté casting, House a reçu la visite de quelques célébrités, et notamment de Meat Loaf qui semble s'être si bien entendu avec Hugh Laurie sur le tournage qu'il l'a invité à jouer sur son album Hang Cool Teddy Bear paru en 2010.


Rappelons enfin que Laurie himself est chanteur, pianiste et guitariste à ses heures. Son personnage de House joue de temps à autres d'un instrument, notamment de la guitare électrique (Gibson Flying V, rien que ça) et d'un orgue Hammond dans son appartement (notamment du Procol Harum), et l'acteur a lui-même à son actif deux disques de blues-rock.


Nicolas


Commentaires
rockfour, le 05/02/2016 à 09:24
et il manque la plus rock de toutes puisque c'est la musique sous toutes ses formes qui y tient la 1ère place (pop, soul, blues, funk, folk, country et cajun), je veux parler de TREME
Heathcliff, le 28/01/2016 à 08:12
Moi ce serait plutôt Happy Days , parce que Fonzie il est cool ???? !!
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine
À lire également